Nos créations...
Tot caminant
d'après les carnets de Simona Gay

Récitante : Monique Bellsolà
Chant : Gisela Bellsolà
Guitare : Gérard Méloux - Contrebasse : Michel Maldonado - Accordéon : David Codina
 

 Chansons populaires catalanes


Première femme poète du Roussillon, Simone Gay (1898-1969) s‘est éteinte sans avoir publier ce qu’elle considérait comme sa grande œuvre, le recueil de prières et de chants traditionnels, que son frère Josep-Sebastià Pons lui avait suggéré d’appeler "Folklore intime du Roussillon". 


C'est vers 1939 qu'elle entreprit de recueillir ces textes, parcourant les chemins des Aspres, de Boule d'Amont à Ille sur Têt en passant par Corbère, allant à la rencontre des personnes les plus agées, faisant appel à leur mémoire pour réveiller les vieux souvenirs d'enfance. Vingt ans plus tard, elle reprit les mêmes chemins mais, cette fois, avec un magnétophone, pour enregistrer ces chanteuses aux voix fragiles. Elle les photographia aussi, décrivit leur apparence, leur caractère, leur façon de chanter, les maisons qu' elles habitaient, leurs villages… Cette abondante moisson de documents sonores, visuels, de descriptions détaillées, constitue un corpus extrêmement précieux.  Elle nous a laissé son témoignage dans un recueil où elle nous fait part de ses émotions à l'écoute de ce passé qui a fait notre culture, notre âme catalane. 







"Je ne saurais me défaire de ce pays âpre, où je suis à l'affût d'un passé qui s'efface et qui pourtant vit encore en moi. Dans l'épaisseur des bois qui peu à peu envahissent la montagne, elles se sont tues  toutes ces voix fraîches qui chantaient ces chants populaires." Simona Gay









C'est avec la volonté de faire connaître ce merveilleux travail de Simona Gay que nous avons créé ce spectacle. On y entend successivement les mots de Simona Gay pour nous décrire ses promenades, ses rencontres et les chansons populaires qu'elle a recueilli.


















“Enmig de l'espessor dels boscos, que poc a poc, s'apoderen de tota la muntanya, s'han emmudit les veus fresques que cantaven les canços populars.


No sé me desprendre d'aquest pais aspros, on son a l'aguait d'un passat que s'esborra i que en mi senti viure.”
               


Simona Gay

Retour




Mise à jour le : 30/11/2017 - © 2008 - pavu-paspris point net - Crédits photos : Pascal Guiblain - Optimisé pour : ie 6 & 7, Firefox, Safari et Opera - Nombre de visite : 63658   Se connecter